La Rentrée déco au salon Maison&Objet 2017!

1 Permalink 0

Ca y’est vous êtes prêt? Je vous emmène pour la rentrée au Las vegas de la déco ! Comme tous les ans, le salon M&O nous plonge dans les tendances de l’année, dans les nouvelles technologies et dans le rêve. Résumé ces 10 000 m carré de déco c’est très dur, alors on commence par le débrief de la tendance cette année, ensuite la sélection de mes coups de cœur, c’est parti !

Comme tous les ans, un espace dédié nous décrypte les futures tendances de l’année, cette fois-ci c’est François Bernard du cabinet de tendance de l’agence Croisement qui s’y colle. Nous arrivons donc dans l’espace d’inspiration « comfort zone », et là c’est la détente assurée : l’année sera moëlleuse, régressive et précieuse, oui oui oui!

Tout d’abord nous arrivons devant un petit récap de longues années de design (enfin je dis petit mais tout est gigantesque à M&O!), précisément du XVIII eme siècle à aujourd’hui, avec ses magnifiques fauteuils qui retracent l’évolution du confort décennie par décennie. Un très belle installation où le revêtement de blanc met en valeur toutes les courbes de ses sièges. Le confort, tout un art en fait, et c’est du boulot : il y a de l’innovation pour améliorer notre sommeil, dont un simulateur de bruit de fond qui vous permet de mieux dormir, oui je sais c’est fou et un peu désagréable à entendre en fait. Et sachez que le confort sera régressif avec tout plein de mobiliers qui nous font retomber en enfance comme le fauteuil koala de chez AP collection, qui existe aussi en lapinou et flamant rose pour ceux que ça intéresse.

 

La « céramique fever » m’a rattrapé durant ce salon et c’est donc sans aucune retenue que je me suis jetée sur le stand de Storytiles, une enseigne hollandaise basée à Amsterdam, créatrice de carreaux de céramique d’art (hashtag big love émoticône cœur en gros). Alors, vous allez me dire, super elle a kiffé sur du carrelage la fille. Nan mais des carreaux de céramique peints à la main et réalisés dans la pure tradition de la faïence Hollandaise, donc en gros tu ne marches pas sur ton carrelage, tu l’exposes au mur okay?? Des carreaux à parsemer pour refaire la salle de bain évidemment mais aussi à présenter au mur tout simplement. Et c’est l’idée d’accrocher de la céramique au mur que j’ai adoré, je vous laisse admirer.On peut choisir entre trois tailles de carreaux, et trois manières de les présenter : suspendu dans un cadre en bois ou avec un crochet, ou bien sur un socle en bois. Il y a une grande variété de motifs, aussi bien traditionnels que contemporains, réalisés par la designer Marga Van Oers et en collaboration avec des artistes. Tous les modèles et les points de vente ici les amis !

 

 

 

Restons dans la céramique, avec les belles réalisations de La faïencerie Georges. Je les suis sur insta depuis un moment et j’étais ravie de les rencontrer au salon et d’en apprendre plus sur leur histoire.

 

 

Carole aidée de son mari a reprit la manufacture de son arrière grand-père Emile Georges, fondée en 1898. Ils sont la quatrième génération des Georges à prendre la relève de l’atelier à Nevers et ne manque pas d’imagination pour réinventer la faïencerie. Des illustrations très contemporaines viennent dépoussiérer les vielles assiettes de mamie et on adore. Les réalisations de décor à la main, directement appliqué « sur émail cru » , et signés de deux nœuds verts, font de chaque pièce une œuvre unique. J’ai adoré entendre leur histoire et je trouve ça génial de pouvoir retravailler des modèles de céramique sur lesquels leurs grands-parents se sont eux-mêmes penchés. Un beau patrimoine à découvrir sur leur site, courez-y.

 

Le salon est aussi l’occasion de découvrir des artistes, Valentine Herrenschmidt, un nom de famille bien compliqué mais à bien retenir ! Elle s’est déjà fait un nom, peut-être avez vous vu son travail déjà, lors de sa collaboration avec Merci l’année dernière, mais c’est pas grave je vous en parle quand même! J’adore son travail sur les mots, les lettres, c’est simple et en même temps incroyable. La question du jour : Peut-on être sculpteur calligraphe sans fabriquer des trucs chiants? La réponse (OUI) en image :

Voila un petit tour d’horizon de cet immense salon, j’espère que vous avez aimé autant que moi ces coups de cœur, n’hésitez pas à commenter si vous connaissez déjà ces créateurs et si vous aimez ! J’ai encore beaucoup de photos et pour ne pas faire un post qui dure 5 cinq ans je vais publier également sur insta d’autres découvertes et curiosités du salon, alors suivez-moi ! A très vite les chatons !

1 Comment
  • Ptilu
    octobre 19, 2017

    Merci pour cette explication à la fois sélective et détaillée :-). J’adore le siège avec des petits koalas.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *